CHINA STREMING

2016.03.30 17h - 20h, Palais de Tokyo, 13 Avenue du Président Wilson, 75116 Paris

Dans la caverne de Platon (Livre VII de La République), les ombres projetées sur les murs et les échos sont la transmission du monde sensible, donc l’illusion. Seule la vraie lumière symbolise la vérité réelle. La phénoménologie a renversé l’ordre et a fait l’expérience sensible la source de connaissance. Ainsi créons-nous aujourd’hui des salles de « caverne » pour nous prolonger dans les ombres et les échos. Dans cette nouvelle « caverne », une fenêtre s’ouvre aux mondes sensible, rationnel et spirituel.

Les artistes chinois, de tout âge et parcours confondus, nous offrent des fenêtres débouchant aux mondes illusoires et réels, explosés et reconstruits, détruits et recomposés.(CUI Baozhong)

En voir plus